HomeLa gestion de la connaissanceLa gestion de la connaissance dans l'enterpriseLa gestion de la connaissance dans les bibliothèques et centres d'information et documentationLa gestion de la connaissance dans l'apprentissage (à partir de l'école primaire jusqu'à le niveau scientifique)La gestion de la connaisance dans les troubles de l'apprentissageAttention au client

Home > Technologie > XML

 Vers le web sémantique II

La carte conceptuelle (ou réseau sémantique) et le langage XML

Qu’est-ce que XML?

XML est un langage, un langage conçu pour décrire la structure d’une entité, d’un document: un texte, un tableau, une base de données, un vidéo, une image, une carte conceptuelle, un réseau sémantique, une opération de banque, le registre d’état civil, une base de connaissance, un site web...

La structure d’un document peut être simple ou très complexe.

XML, en tant que porteur de la structure interne d’un document a deux fonctions principales:

punto elenco

l'échange des contenus entre applications;

punto elenco

l'accès direct aux contenus, en format textuel, "lisible" aussi par les personnes.

L'objectif principal de la conception de XML a été la sémantisation du Web. 

Que contient le fichier XML de la carte?

La carte conceptuelle étant essentiellement une structure logique et cognitive (la partie graphique est seulement une conséquence circonstancielle et visuelle de cette structure), dans le fichier XML résultant il sera reproduit la structure de la carte dans ses éléments fondamentaux:

punto elenco

Noeuds (concepts internes et externes);

punto elenco

Les catégories auxquelles appartiennent les concepts;

punto elenco

L'aspect graphique des catégories;

punto elenco

Les relations entre les noeuds;

punto elenco

Les types de relation qui qualifient les relations;

punto elenco

Les textes descriptifs des concepts;

punto elenco

La description de la carte par les auteurs;

punto elenco

Les dimensions ou contextes de la carte;

punto elenco

L'évidence de ses associations externes;

punto elenco

Comme résumé, l’exportation en XML d’une carte de Knowledge Master contient aussi une liste structurée des propositions;

punto elenco

et d’autres éléments descriptifs.

Ainsi, une carte conceptuelle (ou réseau sémantique, ou base de connaissances) peut être exportée en XML et après que sa structure sémantique a été "lue" par un gérant de bases de données, comme Access ou Oracle, ou importée dans un éditeur de texte, ou gérée dans un autre système basé sur un autre paradigme (visuel ou pas) de gestion de la connaissance.

Un segment d’un fichier XML qui contient la description d’un concept:

<InternalConcept id_IntCnpt="19895" posX_Int="228" posY_Int="51" AsImage_Int="false">

<IntCnptName>l'oeil</IntCnptName>
<
Type>
organe sensoriel</Type>
<
IsInstance>false</IsInstance>
<
IntCnptDimension>Principal</IntCnptDimension>
<DescriptiveText/>

Quelques observations superficielles sur XML
punto elenco

Puisque XML peut être utilisé pour définir d’autres langages, il est considéré un métalangage.

punto elenco

Parmi les langages de marquage, XML est un "frère" de HTML, tous les deux étant des "fils" de SGML. XML est le complément de HTML, il ne le remplace pas, car HTML a l'unique fonction de présenter des données, et XML représente la signification contextuelle des données.

punto elenco

XML est verbeux et les fichiers dans ce format tendent à être grands.

punto elenco

XML est une famille de langages... toujours croissante.

punto elenco

XML est un standard de WWW.

punto elenco

XML est un format de fichier de texte "plat", qui peut être lu (ou observé) avec le simple bloc-notes ou avec un navigateur web mis à jour.

punto elenco

XML est utilisé aussi comme format de données dans la messagerie instantanée et, dans un avenir immédiat, il sera difficile de ne pas trouver d’applications qui ne gèrent pas l’échange de contenus dans le format XML.

punto elenco

XML signifie eXtensible Markup Language (langage extensible d’étiquettes), cela signifie que quiconque peut l’étendre en créant ses propres tags, il n’a pas de format fixe.

punto elenco

Étant un format textuel ouvert, XML est indépendant de la plate-forme et il peut être supporté par n’importe quel ordinateur ou système d’exploitation.

punto elenco

Les fichiers XML peuvent être utilisés pour le stockage, l’élaboration ou la transmission.

Approfondissement sur XML

1. XML est une méthode pour placer des données structurelles dans un fichier de texte plat

Les données structurées sont celles qui peuvent être organisées en champs (par exemple, un annuaire, un tableau, une base de données, un réseau sémantique ou carte conceptuelle, une base de connaissance ou une base de données). Ces données sont souvent gérées de manière binaire, sans que la personne puisse intervenir, car il faut le logiciel d’origine (ou un semblable pour le décodage) pour pouvoir accéder aux contenus. XML est un format textuel et "marqué", c’est-à-dire qu’il peut être "lu" et contrôlé par une personne, même si ce n’est pas son objectif. XML est constitué d’un ensemble de règles, de directives, de conventions qui permettent de concevoir des formats textuels pour ces données, afin de produire des fichiers qui sont faciles à créer et à lire (sur ordinateur), sans équivoques, sans limitations, comme le manque d’extensibilité ou d’internationalisation.

2. XML ressemble un peu à HTML mais ce n’est pas HTML

Comme HTML, XML utilise des balises (tags) (mots délimités par '<' et '>') et des attributs (de forme nome="valore"), mais tandis que HTML spécifie ce que signifie chaque balise et attribut (et souvent l’apparence du texte dans le navigateur), XML utilise les balises pour délimiter les éléments de données, et il laisse complètement l’interprétation des données à l’application qui les lit. En d’autres termes, si nous voyons "<p>" dans un fichier XML, il n’est pas nécessaire d’imaginer qu’il s’agit d’un paragraphe. Selon le contexte, cela peut être un prix, une personne, et il n’a peut-être rien à faire avec un mot qui commence par 'p'".

3. XML est un texte, mais il n’est pas conçu pour la "lecture"

Les fichiers XML sont des fichiers de texte, mais encore moins que HTML ils sont destinés à la lecture de la part des personnes. Ce sont des fichiers de texte, parce qu’ils permettent aux experts (par exemple les programmateurs et les "travailleurs de la connaissance"), de contrôler les applications, et en situation d’urgence, utiliser un éditeur de textes pour réparer une erreur. Mais les règles pour les fichiers XML sont plus rigoureuses que pour HTML. Une balise oubliée ou simplement une erreur de guillemet (") rendent inutilisables le fichier. Au contraire de ce qui se passe avec les fichiers HTML, quand une application trouve une erreur dans un fichier XML, il émet un message d’erreur et arrête la "lecture" ou l'importation.

4. XML est une famille de technologies

Il existe XML 1.0, la spécification qui définit ce que sont et comment sont les balises (tags) et les attributs, mais autour de XML 1.0 il y a aussi un ensemble de modules optionnels qui offrent des balises et des attributs ou directives pour des activités spécifications. Il existe aussi Xlink, XPointer et Xfragments; CSS, le langage de feuilles de style, il peut s’appliquer aussi à XML comme il l’est à HTML. XSL est le langage avancé pour les feuilles de style. RDF (Resource Definition Framework), le standard pour les métadonnées du WWW, offre une grammaire et syntaxe pour rendre commune la description des ressources pour faciliter l'interopérativité entre applications. Il y a beaucoup d’autres développements, mais il résulte particulièrement intéressant le dérivé XTM ("topic maps" ou mieux "carte des contenus", voir), orienté spécialement à la description et à l’échange d’information associative (comme les cartes conceptuelles, les réseaux sémantiques, etc.). C’est le format spécifique pour l’échange des contenus entre applications qui gèrent la connaissance ou des organisations semblables.

5. XML est verbeux, mais ce n’est pas "un problème"

XML étant un format textuel qui utilise des balises pour délimiter les données, les fichiers XML tendent habituellement à être grands. Les disques ont cette même tendance, mais il existe des logiciels pour comprimer ces fichiers. Les modem aussi sont équipés pour la compression en-ligne, tout comme les protocoles pour la transmission de données dans le web.

     
 

punto elenco XTM

 

Recherche interne au site

 
 
   
 
zone de download
on-line achète et fermage

recommander ce site à vos amis

ajouter à vos préférés
demande renseignements

moteurs de recherche

cours en ligne

exemples de cartes
carte graphique de ce site
FAQ
nos distributeurs
collaborations
mailing list
contactez-nous par courriel
contacter un opérateur en ligne
 

© 2007 Copyright Knowledge Master Corporation

Privacy Policy